comprimés ou gélules

Pourquoi je choisis de ne pas commercialiser ma spiruline sous forme de comprimés ou de gélules ?

“Vendez-vous votre spiruline en comprimés ou en brindille ?” Cette question m’est souvent posée par de nombreux clients. À leur interrogation, je réponds en demandant : « Pourquoi le ferais-je ? », et bien souvent, leur réponse est unanime : « Parce que la spiruline n’a pas bon goût, elle rappelle la nourriture pour poissons ! »

Prendre des gélules et des comprimés pour éviter le mauvais goût de la spiruline

Il est indéniable que certaines spirulines ont un goût désagréable qui peut rappeler celui de la nourriture pour poissons…

Cependant, il est crucial de comprendre que ce goût n’est pas inhérent à la spiruline elle-même, mais plutôt à la manière dont elle est traitée. Ici, la différence fondamentale réside dans la température de déshydratation.

De nombreux industriels, motivés par la rapidité et la quantité, optent pour une déshydratation express en trois secondes, en pulvérisant la spiruline sur des plaques chauffées à 120°C. Cette méthode produit une poudre oxydée au goût de nourriture pour poissons. Pour rendre cette poudre consommable, ils se voient contraints de la transformer en comprimés ou en gélules.

Pourquoi ma spiruline a meilleur goût que beaucoup d’autres

Cependant, ma démarche diffère radicalement de celle des industriels. En opposition à cette approche, je choisis de déshydrater ma spiruline à 29°C, car dès 30°C, les vitamines commencent à s’altérer, et à partir de 35°C, c’est au tour des protéines. Mon processus de déshydratation prend six heures, un temps qui permet de préserver intégralement ses qualités nutritives. Cette attention se traduit visuellement par la couleur intense de ma spiruline, signe de sa richesse en nutriments, contrastant nettement avec la teinte vert pâle des spirulines industrielles.

Lorsque mes clients ont l’occasion de goûter ma spiruline, leur réaction est très positive, et ils confirment l’écart flagrant par rapport à la spiruline industrielle. De plus, le goût de la spiruline s’estompe rapidement lorsqu’elle est consommée en association avec d’autres aliments, comme je l’ai expliqué dans un article précédent sur la façon de la consommer.

Une des raisons fondamentales pour lesquelles je m’oppose à la commercialisation de ma spiruline en comprimés ou en gélules est d’éviter d’accroître les coûts de production au détriment de sa qualité. Cette idée peut être comparée à l’absurdité d’acheter des carottes déjà râpées ou sous forme de comprimés chez un maraîcher.

Est-ce vraiment plus pratique de la consommer en comprimés ou en gélules ?

Certains clients peuvent avancer l’idée que la commodité des comprimés serait préférable, mais ils admettent souvent qu’ingérer une cuillère à café de brindilles est plus simple que d’avaler six comprimés ou gélules. Surtout lorsque l’on a connaissance de la disparité de qualité entre les deux formes. Encore une fois, le fait que le goût s’estompe lorsqu’on consomme la spiruline avec d’autres aliments est un atout majeur.

En fin de compte, je partage souvent avec mes clients une réflexion personnelle : imaginons si nous transformions en comprimés tout ce que nos enfants n’aiment pas ! Cette approche réduirait considérablement leur consommation de légumes. Cependant, il est souvent surprenant de constater comment de simples ajustements, tels que faire une délicieuse sauce en accompagnement peut transformer leur perspective et les encourager à savourer ces aliments bénéfiques pour la santé.

D’ailleurs, si vous souhaitez avoir des conseils afin de consommer votre spiruline de la meilleure façon, je vous invite à lire l’article qui est dédié à ce sujet en cliquant ici.

Votre dévoué producteur de spiruline française en Normandie, Mathieu.

Si vous souhaitez passer des vacances en Normandie, jetez un coup d’œil à nos gîtes: La Ferme de Longues.

La Spiruline des Vikings : producteur spiruline